Vous êtes ici : Accueil
News
Le Temps des Championnats de France...
Bienvenue sur le site d’Asmodee France, une des sociétés du groupe Asmodee.

Le Temps des Championnats de France...


Nous vous en parlions l'année dernière déjà (et les années précédentes également), Parthenay s'impose comme le plus populaire des Festivals de Jeux en Europe.
Et c'est donc tout naturellement que nous avions choisi ce moment là pour y installer la premier Opus du Championnat de France de DOMINION et le second du Championnat de France de CATANE.

Petit Topo :

Parthenay, c'est une petite ville médiévale très jolie (XI° siècle) qui accueillait pour la 26ème année son FLIP (Festival Ludique International de Parthenay). Situé à moins de 50 km de Poitiers en direction de Nantes, cette petite bourgade voit son nombre d'habitants plus que doubler pendant les 12 jours où se déroule le festival ! Entre 100 et 150 000 visiteurs. Pour une ville de 10 000 habitants. C'est dire si le jeux envahit la ville au sens propre du terme !

Aussi, nous, ASMODEE et tous les éditeurs que nous distribuons, y sommes présents depuis ... depuis... pf tout ça ! Nous soutenons ce festival à travers les animateurs de la ville, les boutiques qui s'y établissent pour l'occasion, nos animateurs détachés spécialement sur place et... les associations de joueurs bien évidemment !

Et c'est en partenariat avec l'une d'entre elle, REEL, pour ne pas la citer, et de FILOSOFIA que nous avons organisé ces deux championnats de France ! Sortez vos agendas, on a prévu de remettre ça en 2012 !

Mais alors, comment cela s'est-il passé ? Réduit en petit comité à une sélection de joueurs, ce sont quelques dizaines de joueurs qui se sont affrontés pour ces challenges dont un mondial. Et, pour l'occasion c'est la prestigieuse Salle des Mariages qui nous accueillait.

CATANE


Mondial ? Oui, mondial : Le gagnant (ou ses lauréats s'il ne peut) du Championnat de France de Catane représentera la France lors du championnat du Monde en Allemagne au début de l'hiver prochain. C'est dire si la pression était là.

Le format de Tournoi était différent de celui de Cannes l'an passé. Par table de trois joueurs, les joueurs se sont affrontés sur un système inspiré des rondes Suisses (les gagnants affrontent les gagnants). Le Format de Jeu était l'option surnommée « Tournoi » : vous débutez le jeu avec une colonie, une ville et trois routes au lieu de la double paire colonie-route habituelle.
Ce format possède deux avantages : il relativise l'impact d'un chevalier joué très tôt dans la partie sur le joueur le subissant et divise par deux le temps de jeu. Appréciable lorsque l'on doit " marathoner " pour obtenir la victoire finale !

3 rondes, 2 points de bonus sur ses points de victoire pour le vainqueur, une pénalité si vous n'aviez pas fini à la fin du temps imparti. 6 joueurs ont été retenus. Parité exemplaires, nous y comptions Diane, Mireille et Magali pour mesdames et Etienne, Fabrice et Yann pour ces messieurs. 3 pour la finale, 3 autres pour la " petite " telle qu'on la surnomme. De cette table de finale, jouée pour l'occasion sur le surdimensionné spécialement affrété, Fabrice affrontait Mireille et Diane. Bravo à lui !

A bientôt en Allemagne, Herr Fabrice G. !

DOMINION


Le lendemain, c'était à nouveau l'effervescence dans cette salle aux airs Renaissance. Et parce qu'on aime bien le format Suisse pour obtenir un TOP X (rien de cochon, rassurez-vous), on a remis ça dans la formule !

Les sélections étaient simples : 6 pts au premier, 4 au second, 2 au troisième et 1 pt au dernier de la table. A nouveau les mieux " rankés " (désolé pour ce néologisme) rencontraient leurs pairs.
A chaque table, une boîte de base ou d'Intrigue. Puis, suivant les humeurs de l'arbitre, il y a avait une ou deux extensions en plus (Rivages, Prospérité & Alchimie). Là, chaque joueur choisissait 3 cartes Royaumes dans celles à sa disposition (chacun son tour, version aller, retour, aller). On avait donc 12 cartes royaumes à Disposition au lieu des 10 habituelles. Autant le dire, pour repérer les bonnes combinaisons à la sélection des sets, il fallait avoir une bonne connaissance du jeu !


Là aussi, certains formats furent long et quelques pénalités pour parties non terminées furent brandies sans avoir besoin d'aller jusqu'à exécution de la peine ! Aussi, trois rondes plus tard (c'est à dire quelques heures de jeu malgré tout !), pauses " brins de paille " à la Lucky Luke inclues, c'est un TOP 8 serré qui s'est dégagé ! Avec de très jeunes joueurs parmi eux. La Fontaine disait donc vrai, une fois de plus.

Dans l'ordre, Yann, Pascal, Aurélien, Thibaut, Josselin, Mattéo, Geoffroy et Nino se sont alors affrontés en deux manches gagnantes en tête à tête. Quart de finale, demi-finale et Finale !

Pour cela, à chaque table, deux boîtes (set de base et Intrigues) plus une extension au choix commun des joueurs. A nouveau un système de sélection alternatif (1 puis 2 – 2 puis 1 – 1 et ainsi de suite) pour sélectionner 10 cartes Royaumes (retour au format standard !). Par contre, les formats ne changeaient pas entre chaque manche. Donc, si une combinaison surprise apparaît lors d'une manche, il reste deux manches pour la réutiliser, la déjouer, trouver mieux !

Dans les faits, on a souvent assisté à du 2-0 et se sont retrouvés en demi-finale Yann qui y a triomphé de Thibaut et Pascal de Mattéo.
Résultat ? Yann P. remporte ce premier Championnat de France de Dominion, tournoi qu'il a déjà remporté l'année passée au même endroit alors qu'il ne s'appelait pas encore Championnat de France.

Avis aux challengers : prochain opus prévu en juillet 2012. Réservez vos dates !