Vous êtes ici : Accueil
News
En Bretagne avec Roberto Fraga !
Bienvenue sur le site d’Asmodee France, une des sociétés du groupe Asmodee.

En Bretagne avec Roberto Fraga !




A l'occasion de la sortie de Shrimp et en bravant les embruns, un envoyé spécial d'Asmodee a vilement profité de l'hospitalité réputée de Roberto Fraga et de sa charmante épouse pour lui poser quelques questions.

Parce que voyez-vous, les traditions chez les malouins et les espagnols en ce qui concerne l'hospitalité, c'est du sérieux ! C'est à peu près le seul élément sérieux de cet entretien à bâtons rompus, d'ailleurs, qui s'est terminé autour d'une séance... de Shrimp (on ne peut pas lutter contre sa nature) : deux parties acharnées mais remportées par l'auteur, qui se révèle particulièrement redoutable avec les cocktails !

Après la visite de l'impressionnant entrepôt à jeux et du laboratoire Fragien, nous avons pris quelques instants pour relayer les questions issues de cet article (ici) auprès de Roberto :

A part tes jeux, à quoi tu joues, Roberto ?

En fait, avec toutes mes activités, en particulier notre club de jeux à Saint-Malo, je passe énormément de temps à présenter, expliquer et animer des parties... et moins de temps à y jouer ! Heureusement, j'ai l'habitude, et j'aime beaucoup ça. Je prends autant de plaisir à faire jouer qu'à jouer moi-même (ce qui tombe bien, vu mon métier !).
Quand même, je trouve du temps pour participer un peu. A l'origine, j'étais un amateur de jeux très compliqués, façon wargames. Désormais, je vais plutôt privilégier des jeux pour un public dit "familial" : pas trop complexes, pas trop longs, mais intelligents quand même, hein !

Des noms, des noms !

En ce moment, j'aime bien Takenoko, qui possède le juste équilibre dont je parlais avant. Parmi les jeux plus anciens, je pratique Bohnanza, Les Aventuriers du Rail, ou Fresco, aussi. C'est assez varié. Ah, j'allais oublier un de mes jeux favoris : Villa Paletti.Au club, nous avons même une version géante. C'est un jeu génial qui mélange tactique et adresse, avec un matériel superbe.

Justement, belle transition avec notre question suivante. Tu es connu pour une utilisation intensive de matériels... bizarres, pour tes jeux. Mais quand tu commences le processus de création d'un nouveau jeu, tu penses à quoi d'abord : le thème, le matériel, la mécanique ?

Je ne suis pas très cérébral : je ne calcule pas, et je ne sais pas partir d'une mécanique complexe comme savent le faire d'autres auteurs. Je fonctionne à l'inspiration, et c'est assez incontrôlable. Et forcément, cela vient d'événements que j'observe... ou d'objets !

Si on prend Dragons du Mékong, par exemple, l'idée vient de petits ponts. Mon prochain jeu chez Repos Prod, qui se déroule dans un hôpital, j'ai eu l'idée sur un brancard suite à une cascade involontaire (quand je dis que ça vient n'importe quand !).

Tiens, pour un jeu qui n'est pas encore publié, Akhénaton, l'idée m'est venue en regardant un clip de Michaël Jackson, Remember the Time, qui se déroule en Egypte. Il y a un jeu visuel autour des colonnes et des miroirs... et paf, une idée.

Du coup, je fréquente les boutiques de bricolage et j'aime beaucoup les gadgets, que je ramasse allégrement. La caissière de BricoXXX doit beaucoup s'interroger sur la décoration de ma maison, vu ce qu'elle voit défiler !

Shrimp, c'était au restaurant alors ?

Non. C'était Forrest Gump.

Pardon ?

Dans le film, il y a une histoire de commerce de crevettes. C'est venu comme ça...

Puisqu'on parle inspiration, tu es marin, tu vis à Saint-Malo, une ville chargée d'histoire... et toujours pas de jeux sur les corsaires ? Quand même...

C'est vrai que ça peut paraître étrange. Mais le thème est tellement porteur qu'il y a plein de jeux sur les pirates, les flibustiers... difficile d'apporter quelque chose de nouveau... tiens, d'ailleurs, il y a déjà un jeu nommé Saint-Malo, et un autre qui s'appelle Mont Saint-Michel !

On m'en a parlé plusieurs fois, d'ailleurs. Une dame malouine dont le mari faisait beaucoup d'illustrations de corsaires m'avait fortement suggéré de faire un jeu avec... mais cela n'a pas abouti.

J'ai plein de projets avec ma maison d'édition, Fragames, alors il ne faut jamais dire jamais, mais c'est vrai que le thème n'a pas encore accroché avec une de mes idées. On verra !

Encore une fois, merci pour tout, Roberto...