Vous êtes ici : Accueil
News
Catane découvre de nouvelles contrées !
Bienvenue sur le site d’Asmodee France, une des sociétés du groupe Asmodee.

Catane découvre de nouvelles contrées !






Pendant des siècles, avant de terroriser la toile, les pirates ont d'abord bâti une fameuse réputation de détrousseurs des mers.

Éminemment célèbre lui aussi, le jeu Catane navigue sur des millions de tables de jeux de société depuis presque 20 ans, et il s'est tout récemment penché du côté des plus célèbres et authentiques pirates.

Avec l'extension Pirates et Découvreurs, les joueurs se muent en êtres bicéphales: tantôt pirates, ils dépouillent leurs adversaires ; tantôt colons, ils combattent les terribles marins sanguinaires et découvrent de nouvelles terres à coloniser. A la fois agresseurs et agressés, les joueurs connaissent des parties pleines d'interactions et surtout sans cesse changeantes au gré des cinq scénarios proposés.

Plateau, découvre toi !


Les amateurs de Marins de Catane retrouveront la révélation progressive du plateau, très appréciée des amateurs de la série en général. Quel que soit le scénario, au début de partie, les joueurs disposent de seulement quinze tuiles pour développer leurs colonies initiales. La plus grande partie du plateau est donc constituée de contrées sauvages qui ne révèlent pas leur nature...Oui, nous parlons bien de tuiles territoire face cachée.

Suivant le scénario, de 16 à 32 tuiles sont à découvrir. Le nombre de tuiles disponibles est sciemment trop petit pour que développement et cohabitation prospères ne puissent pas se produire. Plutôt que d'entrer dans des querelles de voisinages, les joueurs sont invités de manière "quasi obligatoire", à moins de vouloir perdre, à aller explorer les tuiles cachées afin d'aller construire de nouvelles colonies et remplir des missions.

La règle de construction des bateaux est semblable à celle des Marins de Catane. Cependant, les navires se déplacent, désormais, et peuvent se mouvoir de quatre voies maritimes ! En payant un petit surplus d'une laine, un bateau peut même rajouter un petit coup de gaz (étonnant pour un voilier) de deux voies supplémentaires par tour et par bateau. Vous l'aurez compris, la laine, souvent brebis galeuse des parties de Catane, va être convoitée. Le bonheur est dans le pré, diront certains...

Des colons dans Catane ! Si, si...

Quand un bateau rencontre une tuile terre non révélée au cours de son déplacement, il stoppe celui-ci immédiatement. La tuile est révélée, on y ajoute un jeton numéro et le joueur actif gagne une carte ressource équivalent à la tuile ou un or dans certains cas, comme lorsqu'une tuile eau apparaît au recto.

Là encore, nous sommes en terrain connu, si j'ose dire. Mais là, une grande nouveauté fait son apparition :

Aussi étrange que cela puisse paraître, pour la première fois dans la série Catane, les joueurs vont manipuler de véritables pions colons. Ceux-ci ne vont pas avoir une longue espérance de vie, car après avoir été transportés par bateaux par-delà la grande mer, ils vont se transformer en bonnes vielles colonies.

C'est bien connu, les colons sont des fainéants, dès qu'ils touchent terre, ils s'installent. Les colons ne peuvent emprunter les routes et utiliser les pions colon est la seule façon d'installer des colonies sur ces nouvelles terres.

Une extension...cinq scénarios!

Cette extension propose aux joueurs une immersion progressive dans des eaux sans cesse plus riches et tumultueuses. A l'exception du premier scénario, introductif aux mécanismes nouveaux de cette extension, chaque scénario utilise de une à trois missions qui peuvent être réalisées en parallèle.

Chacune des missions propose une fiche correspondante sur laquelle les joueurs vont progresser au gré de leurs actions réussies pour marquer de un à trois points de victoire en fin de partie, selon le niveau atteint. Un petit point bonus par mission est attribué au meilleur marin, au meilleur chasseur de pirates ou au meilleur marchand d'épices.

Les joueurs peuvent axer leur course aux points de victoire sur les missions ou sur le développement des colonies mais ils devront de toute manière faire au moins un peu de chacun pour remporter la victoire, en particulier lors des scénarios les plus longs.

Dans la mission Les repaires des pirates, les joueurs découvrent des tuiles "repaire" puis combattent les pirates en plaçant des unités. Ils accomplissent l'exploit de terrasser les écumeurs des mers en plaçant trois unités par repaire. Ces unités peuvent d'ailleurs provenir de plusieurs joueurs ! Chaque joueur ayant participé à la capture du repaire avance alors son marqueur d'une case sur la fiche mission.

Les épices pimentent la gestion

Dans la mission Du poisson pour Catane, les joueurs découvrent des bancs de poissons et les ramènent jusqu'à la tuile Conseil de Catane pour avancer sur la tuile mission.

Dans la mission Des épices pour Catane, les joueurs échangent des unités contre des sacs d'épices à ramener eux aussi au Conseil de Catane pour le même résultat que pour les poissons. Petit plus dans cette mission, suivant la tuile où l'unité est déposée, le joueur gagne un bonus valable pour le restant de la partie: bonus de déplacement de bateaux, bonus contre les pirates, bonus d'échange d'or. Cette dernière mission introduit donc une dimension gestion qui ne sera pas pour déplaire à certains.

Le deuxième scénario introduit la mission Les Repaires de pirates, le troisième lui ajoute Du poisson pour Catane et le quatrième permet de faire du commerce d'épices. Pour jouer avec les trois missions en simultané et tenter d'atteindre les 17 points de victoire requis, il faut attendre le cinquième et dernier scénario (mais c'est plus long, soyez prévenus !).

Catane restera toujours Catane...

Certaines choses ne changent pas avec cette extension. Les joueurs doivent toujours atteindre un certain nombre de points de victoire pour gagner, entre 8 et 17 points selon les scénarios. Il y a toujours le lancer de dés pour déterminer les ressources gagnées par chacun puis la phase de construction pour le joueur actif suit les principes connus.

L'échange des ressources est toujours là, même si il se fait à un taux de 3 pour 1 alors que les ports ont disparu. Il est d'ailleurs possible d'échanger deux "Or" pour une ressource donnée.

Sur un résultat de 7, les joueurs possédant 7 cartes ou plus perdent toujours la moitié de leurs cartes, et le voleur est remplacé par un bateau pirate...

Mais rien ne change, alors ?




























... mais les découvreurs changent aussi Catane


Cette extension apporte plusieurs changement notables. Chaque joueur dispose ainsi d'un bateau pirate. Un seul bateau de ce type, toutes couleurs confondues est présent sur le plateau en même temps.

Avec ce bateau pirate, sur un résultat de 7, un joueur vole des ressources et oblige les bateaux adverses à payer une taxe pour emprunter les voies maritimes adjacentes à sa tuile.

Les villes disparaissent et laissent leur place à des colonies portuaires qui sont elles aussi une amélioration d'une colonie mais en payant cette fois,"seulement" deux blés et deux minerais. Le minerai a un peu moins d'importance dans cette version du jeu, au contraire de la laine. Les colonies portuaires se construisent logiquement en bord de mer et valent deux points de victoire... mais elles ne doublent pas la production de ressources. La stratégie des joueurs en est donc profondément changée

Les colonies portuaires sont l'élément essentiel de Pirates & Découvreurs puisque c'est à partir de leur construction que les joueurs peuvent construire les colons, les bateaux et les unités. Ces dernières, autre nouveauté, arrivent dès le deuxième scénario.

Les unités se transportent uniquement par bateau et vont avoir deux actions différentes selon les scénarios. Elles combattent les pirates... ou pimentent vos parties !

Tout est dit ou presque, place à la découverte et gare aux pirates !