Vous êtes ici : Accueil
News
Au fil des Rails
Bienvenue sur le site d’Asmodee France, une des sociétés du groupe Asmodee.

Au fil des Rails




(vers la première partie : Histoire de Rails)

En 2004, en voyant l'arrivée triomphale de son Aventuriers du Rail accueilli en gare nord par des dizaines de milliers de fans extatiques, Days of Wonder devine rapidement que cette gare n'est pas sa destination finale mais seulement la première étape d'un long et beau trajet. Dix ans plus tard, ce périple comprend déjà quatorze nouvelles étapes.



Les Aventuriers du Rail Europe (2005) : Un an après les États-Unis, le tour opérateur Days of Wonder propose de visiter l'Europe. Le vieux continent étroit et tarabiscoté offre un jeu encore plus batailleur avec de véritables nœuds stratégiques au cœur de l'Europe. Comme pour chaque nouvel opus à venir après celui-ci, Days Of Wonder ne se contente pas d'une nouvelle carte. L'éditeur adjoint des règles supplémentaires afin d'offrir des nouvelles expériences de jeu tout en gardant  la mécanique centrale qui fonctionne si bien.



En Europe, les gares, les ferries et les tunnels font leur apparition. Les gares sont une sorte de solution anti-embouteillage. En plaçant une gare sur une ville, un joueur peut emprunter la route d'un autre joueur pour continuer ses propres routes. Le joueur voyage en quelques sortes dans le compartiment à bagages et c'est diablement efficace. Les ferries eux, sont des routes qui nécessitent la pose de locomotives pour en prendre possession. Enfin, les tunnels sont des routes spéciales qui peuvent, selon le hasard du tirage, coûtée de une à trois cartes Wagon supplémentaires pour en prendre possession.

Les Aventuriers du Rail Märklin (2006) : Après l'Europe dans son ensemble, Days of Wonder décide de zoomer sur l'Allemagne avec un jeu se déroulant exclusivement en pays de Goethe. Outre la carte, cet opus diffère des précédents avec l'ajout des pions Passager et des jetons Marchandise. Les deux fonctionnent de paire et constituent une nouvelle façon de marquer des points. Déplacer un passager constitue une quatrième action possible. Ce faisant le joueur peut récupérer des jetons Marchandise, placés sur les villes en début de partie, et ainsi marquer de précieux points.


USA 1910 (2006) : La même année que son voyage allemand, l'éditeur des Jours Merveilleux (vous l'avez celle-là ?) sort sa première extension nécessitant le jeu de base. Apporter du charbon neuf tel est la mission acceptée par USA 1910 avec l'ajout de nouvelles cartes Destination, portant la mention 1910, et offrant de nouveaux trajets. Un nouveau bonus également voit le jour, la carte Globe Trotter gratifiant de quinze points le joueur ayant réalisé le plus de destinations.




Les Aventuriers du Rail Scandinavie (2007) : Cette excursion dans le nord de l'Europe est un jeu à part entière. Elle se distingue principalement par son nombre de joueurs : 2 ou 3 uniquement. C'est le jeu spécifiquement dédié aux parties en petit comité avec la présence des Tunnels et des Ferries  repris à l'opus Europe.




Les Aventuriers du Rail, le jeu de cartes (2008) : Fini les bagages encombrants, wagons et plateau sont laissés de côté pour se centrer uniquement sur la gestion d'une main de cartes Wagon. Dans ce jeu, les cheminots piochent des cartes selon les modalités habituelles. Pour poser les cartes, il faut être majoritaire dans les couleurs en question, ce qui permet aussi d'obliger les adversaires à défausser leur propre carte de cette même couleur. Au début de son tour, le joueur sécurise une carte de chacune des couleurs posées devant lui. Ces cartes rejoignent la pile face cachée de trains en circulation. Cette dernière sera révélée en fin de partie afin de remplir des destinations. Cet opus version cartes se démarque grandement du jeu de base en faisant appel à la mémoire et par les attaques constantes qu'il implique entre joueurs.




Les Aventuriers du Rail, le jeu de dés (2008) : Désireux de sans cesse renouveler son formidable jeu, Alan R. Moon surprend son monde en lançant cette extension qui met au placard les cartes Wagon. A son tour, un joueur lance cinq dés avec une possibilité de relance ultérieure. En fonction des faces, il peut poser des wagons sur des routes simples, doubles ou tirer des cartes Destination. Pour chaque lot de dés non utilisés, le joueur récupère un jeton qui remplacera un dé pour une future prise de position sur une route. Avec cette extension, l'auteur saupoudre son jeu du hasard et de la dramaturgie qui font le succès des jeux de dés.




Europe 1912 (2009) : L'extension du réseau ferroviaire touche à présent l'Europe avec l'ajout de nouvelles cartes Destination à la manière de USA 1910. En sus, les Entrepôts et les Dépôts font leur apparition. Les premiers sont des réserves de cartes alimentées par tous les joueurs et qui seront obtenues lors de la prise d'une route adjacente à un dépôt.




Alvin & Dexter (2011) : Les jeux permettent de ces facéties que le sérieux du monde réel ne peut que fantasmer. Ne serait-il pas formidable de pouvoir positionner des monstres géants sur des villes afin d'empêcher la circulation de trains depuis ou vers ce lieu? Peu importe la réponse, le jeu en général et cette extension en particulier le permettent. Le résultat fort jubilatoire donne un mélange de blocage et frustration des adversaires. En fin de partie, ces deux monstres divisent même par deux la valeur des cartes Destination empruntant une ville occupée par l'un des deux monstres.




Les Aventuriers du Rail, Asie (2011): Première info : l'Asie, c'est grand ! Du coup, Days of Wonder dévoile en 2011 une extension au plateau réversible, avec deux cartes différentes. Le côté Asie par équipes permet, comme son titre l'indique, de joueur en...solo. C'est une blague plein d'enTRAIN, non ? Le recto, Asie Légendaire, créé par François Valentyne, un fan du jeu, emmène les joueurs sur des routes de montagnes escarpées nécessitant la dépense obligatoire de wagons supplémentaire pour en prendre possession.


Les Aventuriers du Rail, Inde (2011) : Même année, même schéma, Days of Wonder refait le coup du plateau réversible avec cette autre extension. D'un côté, l'Inde se distingue par l’apparition des Mandala (boucle en sanskrit). Chaque joueur peut engranger des points supplémentaires en créant des boucles dans son réseau. De l'autre côté, la Suisse est une extension pour deux à trois joueurs sur le petit réseau helvète qui comprend tunnels et cartes Destination à choix multiples.


Les Aventuriers du Rail, le cœur de l'Afrique (2012) : Pour son premier voyage dans le continent africain, Days of Wonder (DoW pour les intimes) offre une extension très bloquante. Outre son réseau encombré à partir de quatre joueurs, les cartes Terrain, de trois types différents, sont la grande nouveauté de cette belle extension. Prise comme alternative lors de l'action Pioche de cartes Wagon, elles permettent au joueur majoritaire sur un type de terrain de doubler ses points lors de la pose de wagons sur une route correspondante à ce même type de terrain.

Les Aventuriers du rail, le train d'Halloween  (2012): Un set de 45 wagons Citrouille et des gares aux formes bizarres, le succès permet de se faire des petits plaisirs... qui ont l'avantage de ravir les joueurs ! Il y a pas de mal à se faire du train !

Les Aventuriers du Rail, Pays-Bas (2013) : Et un pays de plus traversé par le train DoW ! L'extension hollandaise introduit la notion de péage. Le premier joueur à prendre possession d'une double route,  tronçons très fréquents sur ce plateau, paie des jetons Péage à la banque. Il récupérera son dû en facturant l'occupation de la route à un autre joueur. Échanges de jeton Péage en perspective et gros points à glaner pour le joueur ayant le plus de jetons en question en fin de partie.




Les Aventuriers du Rail, Edition 10e anniversaire (2014) : L'exception qui confirme la règle. Avec ce dernier opus en date, Days of Wonder n'ajoute aucune règle... Ravalez votre déception car le matériel de cette édition anniversaire est absolument stupéfiant. En partant de la boîte gigantesque d'un noir classieux et magnifique, nous arrivons jusqu'à l'intérieur digne du bel Orient-Express. Le plateau est environ 1/3 plus grand que l'original et les cartes Wagon ont été redessinées avec notamment de magnifiques locomotives dorées. Cerise sur le gâteau ou chef-d’œuvre principal, les 5 sets de 45 pions représentants des wagons différents et livrés dans des boîtes métal sont craquants et magnifiques. A eux seuls, ils valent l'achat du ticket ! D'ailleurs, aucune hésitation possible, si vous ne devez posséder qu'un seul exemplaire des Aventuriers du Rail, il ne peut s'agir que de cette édition incontournable.